Le Conflit de Solunne

Grandeur Nature Médiéval Fantastique

Communiquez avec nous sur Facebook ou par courriel

Prochain évènement : ?

Contenu du site en format PDF

Qu'est-ce que le Conflit de Solunne?

C’est un GN...

-Avec des règles très simples où le plus possible les actions sont “faites pour vrai”.
-Surtout “joueurs contre animation”, mais une saine compétition entre les joueurs est bienvenue.
-Avec des défis à plusieurs niveaux, au-delà des habiletés des personnages.
-Avec la possibilité d’amener une touche personnelle lors de la création de personnages.
-Où les joueurs ont la responsabilité d’amener le scénario dans la direction de leur choix.

Ce n’est pas un GN...

-Avec un système de ressources, de géopolitique ou d’économie.
-Où la mort est donnée sans raison valable.
-Ou un personnage devient vraiment plus puissant que les autres.
-Sans humour, on espère vous faire rire (mais aussi vous faire pleurer).
-Facile, on vous fera faire face à vos limites, si vous osez nous les faire savoir.

Synopsis

Le conflit de Solunne c'est l'affrontement de deux dieux. Zora la déesse de la lumière et Uter le dieu des ténèbres. Depuis la création du monde, l'affrontement des êtres originaires des deux dieux fait rage dans tous les royaumes et parmi toutes les races. Selon d'anciennes prophéties d'origines maintenant oubliées, la fin des affrontements serait imminente.

Au début des années 1200, lors du règne du bon roi Omer III, la région de Gogham, où jadis se trouvait la capitale du royaume, a été explorée de nouveau. On y fit une découverte étonnante, il existerait un moyen pour annuler le pari des dieux, rassembler le Drapeau créé par le dieu Éode qui en serait l'arbitre. La jeune princesse Andariel s'éprit de cette cause et y rallia de nombreux aventuriers.

Au début de l’an 1205, la région de Gogham fut dévastée et la princesse donnée pour morte.

À la fin de l’an 1218, une rumeur commença à circuler dans le royaume, la princesse aurait vécu en exil depuis tout ce temps et elle tenterait de nouveau de s’entourer d'alliés pour mettre fin au conflit des dieux. Une rumeur qui viendra également aux oreilles de tous ceux qui pourraient s’opposer à son retour ou à sa cause.

Mise en situation 1220 (2020)

La princesse Andariel, qui a vécue secrètement en exil depuis la destruction de Gogham il y a 15 ans, a rassemblé divers groupes d’aventurier dans un tout petit village au nord de la ville de Cadieb. Elle a annoncé que le Drapeau, qui doit prouver à Zora et Uter que leurs créatures méritent d’être affranchies de leur cruel pari et de pouvoir continuer à vivre dans le monde de Solunne, a été presque entièrement rassemblé. La rumeur court que l’infâme sorcier Narzul serait réapparu pour tenter de s’en emparer, mais qu’il aurait été détruit grâce à la légendaire épée d'Éode. De plus, on raconte que le roi Sigwald lui-même y aurait été aperçu, expliquant probablement pourquoi il n’a pas été revu à Möhar depuis, forçant le conseil des nobles à nommer un régent.

Un des morceau manquant du Drapeau se trouverait justement dans d’anciennes ruines cachées sous ce village, mais il semble que les aventuriers n’ont pas pu encore percer leurs mystères. On raconte aussi que des mercenaires à la solde de l’église de Zora se seraient emparés d’un des morceaux. Est-ce que vingt ans plus tard, la princesse Andariel pourra, à l’aide de ses alliés, nouveaux comme anciens, accomplir cette quête inachevée ? Chose certaine, toutes ces histoires auront bientôt fait d’attirer de nouveaux venus à la recherche d’espoir, de gloire, de richesse, de connaissance ou de vengeance.

Hiver 1220, journal d'Iséréo

À ce moment, Andariel doit avoir déjà quitté Cadieb avec les B&B, Marcus sera donc de retour sous peu. J’aurais préféré qu’elle passe l’hiver avec nous, mais sa cause lui tient tellement à coeur qu’elle a insister pour les accompagner. J’espère que la disparition de Sigwald et l’arrivé du seigneur Mortimer comme régent sera une distraction suffisante pour que la princesse et les B&B puissent s’approcher de Möhar et retrouver la trace du morceau avant qu’il ne termine dans une voûte de Mulzora.

J’ai envoyé des hommes obtenir des informations à propos de quelques visages au sein du “Cercle O’ Phoenix” que je me serais bien passé de reconnaître, j’espère en savoir plus d’ici le printemps.

En attendant, je poursuivrai mes recherches sur ce légendaire Darkor, je croyais bien que nous n’entendrions plus jamais parlé de lui après avoir détruit la bague qui commandait l’armée des morts. J’ai aussi des recherches à faire après avoir quelques conversations avec des membres de cet “ordre d’Éos” dont les prétentions me semble difficile à croire.